Maison de retraite
Le départ d'une nouvelle vie

Les aides fiscales

Les réductions d’impôt

L’administration fiscale prévoit : « Si une personne réside, en raison de son état de santé, dans un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes ou dans une section de soins de longue durée ou dans une section de cure médicale (à l’exception des sections non médicalisée des maisons de retraite ou des cures thermales), les dépenses liées à l’hébergement ou à la dépendance ouvrent droit à réduction d’impôt ».
La réduction se calcule sur les dépenses d’hébergement supportées, après déduction de l’APA éventuellement perçue.
La réduction est égale à 25 % des dépenses dans la limite de 2 300 euros ; le montant total de l’avantage pour un couple soumis à imposition commune est donc de 4 600 euros.

 

 

Cette réduction d’impôt peut se cumuler avec celle prévue pour l’emploi d’un salarié à domicile, si dans un couple marié, l’un est dans un établissement et que l’autre resté au domicile, a recours aux services d’un salarié à domicile.

La taxe d’habitation

Les personnes âgées en maison de retraite et encore propriétaires de leur ancien logement, non exonérées de la taxe d’habitation, peuvent demander une remise gracieuse.

 

Derniers articles

Les résidences médicalisées

Vivre dans un Ephad

Trouver la maison de retraite adéquate

Bonnes adresses


 

|Contact |Tous droits réservés : Maison de retraite .net